Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /web/htdocs/www.ifeitalia.eu/home/config/ecran_securite.php on line 283
L'humanité – hommes et femmes - est neé libre. - [IFE Italia]
IFE Italia

L’humanité – hommes et femmes - est neé libre.

di Nina Sankari, IFE Pologne
martedì 23 agosto 2011

L’intervento è stato pronunciato a OSLO, durante l’Assemblea internazionale dell’ "Associazione delle e dei Liberi Pensatori"

Chers Amis Libres Penseurs, hommes et femmes,

Je suis honorée et heureuse d’être aujourd’hui à Oslo parmi les fondateurs et fondatrices de l’Association Internationale de la Libre Pensée. Mon mandat m’a été confié par plusieurs organisations polonaises, dont L’Association Polonaise des Rationalistes, l’Association des Libres Penseurs de Lyszczynski et l’Association Polonaise des Athées qui ont toutes approuvé le projet du Manifeste de la Liberté de Conscience à l’unanimité. C’est un signe très encourageant qui prouve que les idées contenues dans le Manifeste sont puissantes et capables de rassembler autour d’elles un mouvement dispersé et désuni jusqu’alors dans mon pays. Elles ont également pu rassembler dans cette salle des libres penseurs venus de plusieurs pays du monde. Il en a été grand temps vu l’offensive sans précedent de la part des fondamentalismes religieux de tous bords.

Parmi ces idées qui nous unissent, l’une est centrale et c’est par elle que commence le Manifeste:

L’humanité est née libre. Le droit de penser librement, la liberté de conscience est la précondition à toutes autres libertés, à tous autres droits humains, même ceux les plus fondamentaux. La liberté de conscience suppose le libre examen de chaque idée, la pensée critique envers toute vérité établie, le rejet de tout dogme, en commençant par le dogme religieux qui nourrit l’obscurantisme et le fanatisme.

On aurait pu penser que le Siècle des Lumières et les siècles qui l’ont suivi avec les succès formidables de la science aient écrasé l’infâme et ses guerres de religions, son haine du progrès et de la liberté. Mais nous constatons hélas! qu’au 21ème siècle le son des clochers et les chants des muezzins ou cantors continuent leurs efforts pour assourdir la voix de la libre conscience. En fait, ils ne font qu’accompagner un bruit beaucoup plus discret: la susurrassion des billets de l’argent. Parce que, contrairement aux déclarations, c’est les intérêts des riches que les institutions religieuses ont représenté depuis des siècles. Aujourd’hui, il n’en est pas autrement. Ce n’est pas le hasard si sous le règne du dogme néoliberal, les forces politiques conservatrices s’allient des églises pour protéger les intérêts du capital. Si l’humanité veut poursuivre son chemin de la liberté, elle doit faire face à la sacro-sainte alliance tripartite du trône, de l’autel et de la bourse.

La nature n’a créé ni titres, ni religions, ni Églises, ni censure, ni propriété. Dieux, Eglises, superstitions, dogmes sont des créations humaines et rien d’autre. Ce que l’Humanité a fait, elle peut le défaire. Je représente ici aussi les féministes, en tout cas cette partie de ce mouvement, qui dénonce ouvertement et fermement l’oppression et la discrimination des femmes par les religions. Misogynes et patriarchales, les religions privent les femmes de leurs libertés fondamentales dont le droit de la femme de disposer librement de son propre corps ou n’accordent aux femmes le status d’un être humain qu’a moitié. Ce n’est pas ni lieu ni moment pour présenter la lutte, toujours inachevée, des femmes pour leur liberté, leur émancipation et leur status égal à celui de l’homme. Mais il serait tout de même bien placé de rappeler que les femmes ont souvent participé en masse dans les mouvements de libération pour se voir ensuite renvoyées derrière les fourneaux; on pourrait nommer ici aussi bien la Révolution Française que beaucoup d’autres révolutions et mouvements , p.ex. en Algérie, en Iran ou en Pologne. Sans assurer la liberté à la moitié de l’humanité, nous ne saurions pas songer à l’humanité libre.

Je dirais donc L’humanité – hommes et femmes - est neé libre.

Je viens de la Pologne, un leader indiscutable dans le domaine de la cléricalisation de la vie, qui en 20 ans a réussi à faire échanger un athéisme d’état pour un état confessionnel. La Pologne crucifiée aujourd’hui, de la croix parlementaire jusqu’à la croix dans la crèche, avec l’interdiction de l’IVG, le délit d’atteinte aux sentiments religieux, la catechese à l’école et l’Eglise étant le plus grand propriétaire foncier - prouve que l’athéisme et encore moins la libre pensée ne peuvent pas être imposés par force.

La libre conscience comme toute liberté peut se réclamer dans la rue mais elle naît dans la tête. C’est dans les têtes des gens que la Raison peut vaincre l’ignorance, la science peut vaincre l’obscurantisme, le libre examen peut vaincre le dogme. C’est dans les têtes qu’il faut gagner la bataille pour la libre conscience comme précondition à l’émancipation humaine. Toujours plus de conscience, plus de lumière!


Forum

Home page | Contatti | Mappa del sito | | Statistiche delle visite | visite: 227353

Monitorare l'attività del sito it  Monitorare l'attività del sito L’EUROPA CHE VORREMMO   ?

Sito realizzato con SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

POLITICA DEI COOKIES

Immagini utilizzate nel sito, quando non autonomamente prodotte:

Artiste contemporanee :
Rosetta Acerbi "Amiche" per la rubrica "amiche di penna compagne di strada" dal suo sito
Renata Ferrari "Pensando da bimba" sito "www.artesimia5.it" per la rubrica "speranze e desideri"
Giovanna Garzoni "Fiori" per la Rubrica "L'Europa che vorremmo" sul sito artsblog
Tutti i diritti su tali immagini sono delle autrici sopra citate

Pittrici del passato:
Artemisia Gentileschi "La Musa della Storia" per la rubrica "A piccoli passi" da artinthepicture.com
Berthe Morisot "La culla" per la rubrica "Eccoci" sito reproarte.com
Mary Cassat "Donna in lettura in giardino" per la rubrica "Materiali di approfondimento" "Sito Salone degli artisti"

Creative Commons License